vis a tete hexagonale

Comment choisir une vis tête hexagonale ?

La vis est un dispositif de fixation qui permet de souder temporairement des compartiments mécaniques entre eux. Cette solution se retrouve un peu partout autour de vous. Il existe plusieurs types de vis possédant chacune ses caractéristiques.

Parmi elles, se trouve la vis tête hexagonale qui est conçue pour résoudre les problèmes relatifs à l’utilisation de la vis tête cylindrique.

Cet article parlera des caractéristiques importantes à savoir sur ce type de matériel

Avantages de la vis à tête hexagonale

La première des choses à savoir avant de choisir le type de vis à utiliser est l’intérêt qu’il représente pour vous. La vis tête hexagonale et la vis tête cylindrique sont les plus utilisés sur le marché. La majeure partie de la deuxième catégorie utilise des tournevis comme clé.

Ceux-ci ont l’habitude de s’user plus rapidement et demander plus d’espace que celle de la première catégorie. En plus de cela, un tournevis ne permet pas d’ouvrir une vis sur son axe radial, ce qui limite son utilisation.

Ainsi, on se servira des vis têtes hexagonales sur des assemblages dans des milieux particuliers et restreints, sur ceux que l’on monte et démonte régulièrement et sur ceux devant supporter de fortes charges.

Caractéristiques et Matériaux de fabrication

Lors du choix de la vis, vous devez tenir compte de deux paramètres principaux qui sont ses caractéristiques ainsi que son ou ses matériaux de fabrication. Le premier vous aidera à savoir si la vis ou le modèle de vis que vous choisissez est adapté au montage que vous réalisez.

C’est un simple dimensionnement pour plus de cohésion lors du montage. Le second vous permettra de savoir si votre vis est adaptée au milieu dans lequel vous comptez la placer.

Caractéristiques techniques

Pour tout choix de vis dans le domaine mécanique, il est intéressant de se référer au document constructeur qui est écrit en fonction les normes établies.

Dans notre cas la norme à suivre est ISO 4014 qui est internationale et correspond à la norme NF EN 24 014 (Européen – Française). Elle répertorie les éléments de référence dans la conception d’une vis. Cette norme classe les vis en 2 groupes, à savoir celles entièrement filetées et celles qui ne le sont que partiellement.

Ainsi, on peut trouver comme caractéristique :

  • a : la taille de la tête de la vis
  • L : la longueur nominale de la vis
  • b : la longueur du filetage
  • d : le diamètre du filetage
  • ds : le diamètre de la tige dans le cas ou le filetage est plus épais
  • e : le diamètre du cercle extérieur à la tête hexagonale de la vis
  • t : le diamètre du cercle intérieur tangent au côté de la tête hexagonale de la vis
  • de : le diamètre de l’embase cylindrique associer à la tête hexagonale dans certains cas particuliers.

Toutes ces caractéristiques ne sont pas à mémoriser. Le plus important est de connaître la longueur nominale de la vis (L) et le diamètre du filetage (d). Ainsi, vous serez en mesure de trouver les autres caractéristiques de la vis puis de faire le choix approprier par rapport à votre situation.

Matériaux de fabrication

Une fois les caractéristiques mécaniques de la vis choisies, il faudra ensuite sélectionner ses caractéristiques chimiques. Le but de cette étape est de limiter l’impact environnemental sur votre sélection.

Ainsi, vous vous assurerez qu’il ne se détériora pas trop rapidement à cause de son environnement d’utilisation.

Principalement, on utilise trois matériaux pour réaliser une vis :

  • L’acier : c’est le matériau le plus utiliser dans la réalisation des vis. Il est facile à obtenir, mais très sensible à la corrosion. Ainsi son usage sera dédié pour milieux sec et intérieur, afin d’optimiser son utilisation. Les caractéristiques de ce matériau sont indiquées dans sa nomenclature et donnent généralement la nuance de l’acier, la résistance minimale à la traction et la limite d’élasticité.
  • L’acier inoxydable : c’est un matériau qui présente une forte résistance à la corrosion. Il est généralement utilisé en extérieur et dans des milieux extrêmes. Il se nomme de la même manière que l’acier simple et donc on y retrouve ses caractéristiques dans la nomenclature.
  • Laiton : lorsque l’on s’associe au nickel, on obtient une nuance de matériau possédant une excellente résistance à la corrosion. Les vis faites de ce matériau sont généralement utilisées lorsque l’on travaille avec du bois à cause de leurs couleurs qui se marie bien.

Ces matériaux constituent la base pour la réalisation des vis. Il est possible néanmoins de trouver des ajouts de certains composants qui renforcent certaines caractéristiques mécaniques ou chimiques de la pièce.

Voici, donc les bases à connaitre pour faire un bon choix de vis lorsque vous commencez un projet. Choisir une vis en fonction de sa future utilisation et du milieu dans laquelle elle sera utilisée, vous garantira une optimisation et une longue espérance de vie.